Steatoda grossa
Classe des Arachnides, Ordre des Araignées
Famille des Theridiidae
Accueil
Familles
Les Thèmes
Le Jardin
Mises à jour
 
 
 
 

C'est la Théridiidé classique que l'on trouve souvent dans les recoins de la maison. Elle se reconnaît bien visuellement par ses dessins abdominaux en forme d'accents circonflexes précédés d'une barre blanche et sa teinte violacée mais on la rencontre aussi intégralement noire - comme une petite veuve noire. Ses pattes ne montrent pas d'anneaux.

Le mâle est superbe avec ses dessins bien nets, son petit abdomen et ses grandes pattes.

Attention, Steatoda triangulosa est proche mais présente des motifs plus volumineux, une teinte plus rouge que violacée et la trace d'un anneau à mi-tibia.

 
La Toile
 
La Femelle
 
Le Mâle
 
Les Jeunes

 
 

La Toile
 

On trouve cette araignée craintive
dans les endroits sombres
au devant desquels elle tisse
une toile irrégulière
sous laquelle on peut la voir
à la nuit tombée, immobile.

A la moindre alerte elle disparaît
prestement dans sa retraite
toujours toute proche.
 

Taille: 7mm
Alfortville, Février 2007

 

 
         
La Femelle

Taille: 8.5mm   /   Alfortville, Septembre 2008

Cette femelle aux couleurs magnifiques a été trouvée derrière un panneau mural d'un sous-sol, une localisation caractéristique. Les animaux trouvés dans la maison ont curieusement rarement cette teinte rouge.

Taille: env 6mm Alfortville, Janvier 2007
Taille: 7.3mm Alfortville, Avril 2008

Deux animaux trouvés sur les bûches rangées dans le jardin, même en plain hiver. Elles présentent plus volontier un colori vif. L'exemplaire de droite vire sur le sombre et ses dessins se devinent seulement, et se voient d'ailleurs mieux sur photographie.

Femelle maigrichonne vue courant sur le tapis.
Mal nourrie assez probablement...
parce que si elle venait de pondre,
elle serait restée près de son cocon.

Cocons bien cachés d'ailleurs
J'ai pu beaucoup suivre ces animaux
à la maison sans jamais en voir.
 

Taille: 7.0mm Alfortville, Décembre 2007

 

Pour finir, une Steatoda grossa toute noire
rencontrée sur le mur d'une décharge,
une nuit d'hiver vers 22h.

Le labium court et l'épigyne
identifient l'espèce.

Taille: 7.2mm Alfortville, Novembre 2006

 
Taille:7.2mm Alfortville, Novembre 2006, 22h

 
Taille: 7.2mm Alfortville, Novembre 2006, 22h

 

Le Mâle
 

On voit particulièrement bien
chez le mâle le dessin régulier
typique de l'abdomen.

L'araignée ci-contre a été rencontrée
dans la maison et m'avait été
identifiée par Koen Van KEER.
 

Taille: env 5mm
Alfortville, Juin 2006

Taille: env 6.2mm   /   Alfortville, Août 2008

De longues pattes sans le moindre anneau, une taille fine que n'évoque pas son nom et de petits pédipalpes chez le mâle Steatoda grossa.

 
Le mâle immature
présente par contre l'aspect
et l'embonpoint des femelles
 

Taille: env 4mm
Alfortville, Septembre 2007

 

 

          Les Jeunes

Taille: 1.4mm   /   Alfortville, Février 2007
Taille: env 3mm Alfortville, Janvier 2007

On remarque à la date de ces photos que les jeunes apparaissent l'hiver. J'ai pu longuement suivre la croissance des jeunes Steatoda grossa sur leur petite toile tissée dans les coins, fidèles à mon rendez-vous toutes les soirées.
 

Taille: env 3mm Alfortville, Octobre 2005
Taille: env 4mm Alfortville, Janvier 2007

L'animal de droite est descendu du plafond suspendu à un fil alors que j'étais assis à mon bureau... Celui de droite fut découvert simplement en soulevant un seau dans un hangar - pas bien chaud.

 
Mise à jour le 7 Juil 2013